Présentation & Mot de la direction

Le Centre Michel de L'Hospital EA 4232 (laboratoire de recherche en sciences juridiques et en science politique) regroupe des juristes de toutes spécialités (droit privé, droit public, histoire du droit) ainsi que des politistes et se situe au sein de l’Ecole de droit de l’Université Clermont Auvergne. Afin de favoriser les échanges entre ces différentes disciplines, le Centre est organisé en trois axes de recherche principaux : normes et entreprises ; normes et Etats ; normes et individus.

Le Centre tend à développer des activités de recherche transversale et pluridisciplinaire : colloques, conférences, journées d'étude, etc.

Par ailleurs, au sein de chacun de ces axes, des activités de recherche de spécialités sont menées, individuellement et collectivement.

Le Centre essaie de valoriser l'ensemble de ses activités par des publications nationales et internationales, dans des revues à comités de lecture et dans des ouvrages spécialisés. Il dispose également d'une revue numérique à comité de lecture, La Revue du CMH ISSN 2273-872X, et est éditeur de collections diffusées en partenariat avec Lextenso/LGDJ.

L'organisation interne
Afin de favoriser les échanges entre ces différentes disciplines, le Centre est organisé en trois axes de recherche principaux : l’axe "Normes et Etats", l’axe "Normes et entreprises" et l’axe "Normes et individus". Il est dirigé par Anne Jacquemet-Gauché et Evan Raschel, directeur-adjoint, avec six co-directeurs des axes de recherche : Marie-Elisabeth Baudoin, Anne-Blandine Caire, Frédéric Charillon, Gwennhaël François, Nicolas Kilgus, Nicolas Laurent-Bonne. Un équilibre a ainsi pu être trouvé entre la volonté des enseignants-chercheurs de poursuivre des activités de recherche relevant de spécialités particulières et celle de procéder à une démarche globale portant sur des questions transversales, intéressant tant les juristes que les politistes.

L'activité scientifique
Le Centre tend à développer les activités de recherche transversale et pluridisciplinaire autour de thématiques transversales d'excellence : l’éthique (des affaires, bioéthique, éthique publique) ; l’étude sur les mondes russes et postsoviétiques ; la vulnérabilité, le handicap, l’exclusion et la cohésion sociale ; la politique internationale et le droit international ; les relations de travail ; l’analyse théorique, historique, philosophique et comparée.

On doit ainsi noter que nombre de questions juridiques ou politiques ont pu être traitées sous des angles différents, par des chercheurs de spécialités différentes et ont toutes donné lieu à des colloques et/ou publications : Les négociations internationales, Organisations internationales et Sociétés civiles, Le droit de l'asile en situation d'afflux massif, Le non-renvoi des questions prioritaires de constitutionnalité, La culture juridique européenne entre mythes et réalités, Les mutations médiévales, Du bien commun aux biens communs, La répartition des compétences et des financements entre l'Etat et les collectivités en France et en Russie, Où en est l'Etat sous le néo-libéralisme ?, Les Constitutions : des révolutions à l'épreuve du temps en Europe et aux Etats-Unis, La Transsystémie - pour une approche rénovée de la conception et de l'enseignement du droit, Améliorer la lutte contre le blanchiment, Le droit bancaire et financier à la lumière des droits fondamentaux, La légitimité de la norme en droit du travail, Ethique et contrats, Le rôle social des cliniques juridiques, Quelles limites pour les technosciences en santé, Les artifices du droit - définition, fictions et présomptions, Le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord sur les écrans - aspects de sciences juridiques et politiques, Cultura Juridica: Mitos Y Metodos.

L’insertion dans des réseaux de recherche
On notera la dimension internationale de cette recherche lors de ces colloques, mais aussi des conférences de spécialistes intervenant sur les droits américain, brésilien, espagnol, italien, japonais, hongrois, et par les relations du Centre avec les sociétés savantes, comme lors des Journées internationales de la Société d’histoire du droit (en partenariat avec la SHD), des colloques Les contrats de l'Etat en France et en Russie et Regards croisés sur l'évolution du droit administratif en France et en Russie (en partenariat avec Comitas Gentium France-Russie, avec la SLC), Controverses - pour la recherche en droit administratif (en partenariat avec l’AFDA), La politique et le droit pénal (en partenariat avec l'AFDP), La Convention du CAP relative aux garanties internationales (en partenariat avec Unidroit).

Le Centre Michel de L’Hospital accueille également depuis 2020 une Chaire Jean Monnet (attribuée à Marie Nicolas-Gréciano) par la Commission européenne et intitulée "Principes du Procès en Europe" et compte un membre IUF junior (Anne Jacquemet-Gauché).

De nombreux partenariats, aussi bien à l’échelle locale (avec les barreaux et les juridictions) qu’internationale, permettent par ailleurs au Centre d’être reconnu et inséré dans un vaste réseau de recherche.

La valorisation des activités
Le Centre valorise l'ensemble de ses activités par des publications nationales et internationales, dans des revues à comité de lecture et des ouvrages spécialisés. Il dispose d'une revue numérique à comité de lecture, La Revue du CMH – ISSN 2273-872X, publication trimestrielle ouverte à des chercheurs extérieurs au CMH, et est éditeur de collections diffusées en partenariat avec Lextenso/LGDJ. Il contribue à Tribonien – ISSN 2609-5653, revue critique de législation et de jurisprudence éditée par la Société de Législation comparée, associée à un calendrier de séances d'étude.

La formation par la recherche
A côté de cette activité de recherche et de valorisation, le Centre Michel de L’Hospital offre une véritable formation par la recherche, en collaboration étroite avec l’école doctorale, qui concerne principalement l’encadrement et le suivi des doctorants en droit et science politique. A cette fin, une politique active de suivi et de fort soutien a été mise en place afin de leur apporter toute aide utile en matière financière, méthodologique et scientifique, notamment par les conférences de méthode pluriannuelles et lors des colloques et conférences des doctorants en droit et en science politique : L'individu dans les révolutions, Le suicide - question individuelle ou sociétale, L'ordre public, Après la chute d'Alep : retour sur la stratégie russe au Moyen-Orient, Droit et environnement.

Anne Jacquemet-Gauché, Professeur de droit public,
Directrice du Centre Michel de L'Hospital